Qui suis-je ?

J’ai exercé le travail d’éducatrice spécialisée avec passion et dévouement mais en ayant de plus en plus la sensation d’être démunie, de manquer d’outils, de moyens, de temps … Tout y est passé. J’ai eu de moins en moins envie d’aller travailler et une certaine résignation commençait à s’installer. 

C’est au détour d’une formation avec pour thème « sortir des tensions relationnelles » (vive les synchronicités) que ma route a croisé celle d’une kinésiologue et plus largement de la Kinésiologie. Je me suis instantanément reconnue dans cette approche qui prend en compte l’humain dans sa globalité. Comme un être qui pense (la tête), qui ressent (le cœur) et qui expérimente (le corps). La découverte de la Kinésiologie m’a ouvert un nouveau « champ des possibles », un nouvel espace dans la relation d’aide à la personne. Après m’être renseignée … j’ai décidé de me former à cette approche naturelle et globale de l’être humain. 

Depuis Juillet 2017, après trois années à un rythme effréné alternant travail à temps plein et formation les week-ends, sans oublier ma puce, je suis certifiée de l’école de Coaching et Kinésiologie de Metz. 

Moi aussi je me sentais comme endormie, immobilisée dans une vie qui ne me convenait pas ou plus. J’ai adoré mon travail en tant qu’éducatrice spécialisée mais je ne m’y épanouissais plus pleinement. En 2014, lorsque j’ai découvert la kinésiologie, j’ai amorcé un véritable changement. Moi qui étais de nature plutôt anxieuse depuis l’entrée dans l’âge adulte, j’ai osé renouer avec la petite fille enjouée et spontanée que j’étais. Celle qui ose, qui n’a pas peur de se tromper, de prendre des risques ou de ce que vont dire les autres et j’ai quitté mon CDI « ma prison dorée » (et on en a tous) pour me lancer dans la création de mon entreprise. 

Nous avons tous des rêves et moi-même il y a encore des caps, des barrières que je ne parviens pas à franchir mais je m’y prépare en continuant à travailler sur moi, à être accompagnée et à me mettre en mouvement.